Objectifs

 

Evaluer & optimiser la durée de vie d’un système à PAC

La prédiction de la durée de vie d’un système à PAC est rendue particulièrement délicate par la multiplicité des points d’initiation de défaillances (telles que les mesures dans les matériaux ou autres mécanismes de dégradation).

Face à cette complexité, deux approches peuvent être conduites:

  • La première approche, de type « boîte noire », prédit les dégradations du système en prenant en compte les sollicitations aux limites extérieures du système et donc  à des distances indéfinies des points d’initiation des dégradations. Plusieurs outils peuvent être utilisés dans ce but tels que les réseaux de neurones. Cette première démarche, s’adaptant en temps réel au comportement du système, permet d’alerter sur l’état de dégradation en temps réel et prédire à courts termes de la durée de vie. Cette approche est davantage destinée à analyser le comportement du système en temps réel tout au long de sa durée de fonctionnement.
  • La seconde approche consiste à localiser, dans un premier temps, les points critiques d’initiations de dégradations et, dans une deuxième temps, à prédire la durée de vie sur la base des sollicitations subies. Cette approche permet une prédiction de la durée de vie du système à long terme à condition de prendre à compte la multiplicité des points critiques. Elle est généralement utilisée lors de la phase de conception du système, soit en validation, soit en aide au dimensionnement sur la base d’objectif de durée de vie.

 

Analyse de sécurité d’un système à PAC

La sécurité d’un équipement s’inscrit dans une démarche de sûreté de fonctionnement tout au long du cycle de vie du système, y compris lorsque le produit est utilisé par l’usager. Cette démarche se fait au travers de différents
outils. Elle a pour objectif de contrôler les défaillances. L’essentiel des études de sureté de fonctionnement sont réalisées pendant la phase de conception du système.

Dès la conception, un certain nombre d’objectifs de sécurité sont intégrés. Ils peuvent être ainsi suivis, vérifiés et validés lors des phases de développement puis de production. Nous accompagnons le concepteur à le recherche des scénarios de défaillance de son système ayant un impact sécuritaire, accompagné du plan d’action et de validation pour limiter leur apparition.

 

Homologations & réception de systèmes PAC, stockage et stations H2

Des points clés de l’analyse de sureté de fonctionnement sont exigés dans la démarche d’homologation d’un véhicule, basée notamment sur les réglementations spécifiques aux véhicules électriques (règlement R100) et aux véhicules hydrogènes. Concernant ces derniers, le règlement CE n° 79/2009 du Parlement et du Conseil européens, adopté le 14 janvier 2009, et sa directive d’application n° 406/2010 de la Commission européenne du 26 avril 2010 fixent le cadre à appliquer.

 

Tests et caractérisations d’un système à PAC

Notre démarche d’analyse  s’appuie sur une approche de modélisation guidée de manière très intime par les processus physiques et leur expérimentation. L’omniprésence des activités expérimentales est fondamentale pour l’aboutissement à un modèle informatisé qui soit représentatif pour l’exploitation envisagée et qui présente une complexité maitrisée.

 

Lien valeur économique – sureté de fonctionnement d’un système à PAC

Il s’agit d’études d’analyse de la valeurs sur la base des analyses fonctionnelles.

 

Maîtriser le risque H2

Comme pour tout vecteur énergétique, l’emploi de l’hydrogène comporte des risques. Les moyens de prévention et de maîtrise de ces risques dépendront de la configuration concrète de mise en oeuvre ou d’emploi de ce gaz. En cas de fuite, l’hydrogène présente des risques spécifiques de différents niveaux de criticité.

Trois grands principes permettent de maîtriser le risque de création d’une atmosphère explosive en hydrogène au sein d’un véhicule :

  • éviter les fuites grâce à une conception sûre et un entretien adéquat ;
  • ventiler correctement tous les espaces clos dans lesquels une fuite pourrait entraîner une accumulation d’hydrogène ;
  • détecter la fuite dès son apparition et déclencher une fermeture rapide du système d’alimentation en hydrogène.