Méthodes

 

Analyse inductives

L’analyse des dysfonctionnements des systèmes à PAC, c’est à dire l’analyse des difficultés du système à remplir ses fonctions, a pour objectif de rechercher les sources (causes)  de défaillances  et leurs conséquences (effets) sur le fonctionnement du système.  Deux grandes familles d’analyses sont couramment utilisées. Certaines sont inductives  (telles que les analyses préliminaires des risques, les analyses HAZOP ou les analyses des modes de défaillances (AMDEC)).  L’analyse inductive permet d’identifier, de manière exhaustive, les causes et les effets des défaillances.

 

Analyses des défaillances & origine des causes

L’analyse déductive établit les liens qui relient les défaillances à leurs causes.  Ce type d’analyses, telle que celle par arbre de défaillances, est utilisé pour étudier la sécurité des applications d’H2. Les réflexions inductives servent de bases d’informations à un déroulement déductif de construction des scenarios de défaillance. Les représentations en arbres de défaillances, en réseau de Petri ou en diagramme de Markov décrivent l’enchainement des modes de défaillances identifiés et permettent d’estimer quantitativement les risques d’apparition de ces dysfonctionnements.

 

Analyse des données & des systèmes : modélisation, simulation, caractérisation & essais expérimentaux

Dans une démarche de modélisation de systèmes complexes, l’élément central de ce processus est la validité des données expérimentales d’entrée. Il faut en effet s’assurer que les données expérimentales nécessaires à la construction du modèle, à son évaluation et aux tests soient à disposition et soient correctes par rapport à l’application visée.

Par exemple, dans le cas des piles à combustibles, il est nécessaire de maitriser la caractérisation expérimentale des composants de cellules tels que les couche de diffusion de gaz (GDL), les membranes ou les plaques bipolaires .

 

Relations partenaires & sous-traitants

 

Management de projet

Nous proposons d’accompagner les projets selon une démarche et une organisation définie et adaptable, intégrant les analyses de sureté de fonctionnement dans le management du projet afin de garantir un fonctionnement sécuritaire optimal.

 

Lien valeur économique – sureté de fonctionnement d’un système à PAC